Recherche

Attention : il faut saisir le mot ou l'expression exacte.
Exemple : enfant et enfants ne donne pas les mêmes résultats.

Handicap

Handicap

La Mission Locale de Paris est chargée de l’accompagnement social et professionnel des jeunes ayant la RQTH (Reconnaissance de Travailleur Handicapé) au même titre que CAP Emploi et le Pôle Emploi.
Par ailleurs, présenter un problème de santé ou une déficience ne suffit pas pour être reconnu officiellement comme personne handicapée.

La reconnaissance du handicap est indispensable pour bénéficier d’un certain nombre d’aides spécifiques.

Aussi, la Mission Locale de Paris peut donner un premier niveau d’information et orienter vers les acteurs compétents pour effectuer le diagnostic et réaliser les demandes nécessaires.

En effet, la reconnaissance administrative du handicap permet d’avoir accès à un ensemble d’aides et de services destinés à vous aider à conserver ou trouver un emploi. Pour être reconnu travailleur handicapé, le moyen le plus courant est de solliciter la Reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH) auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapés de Paris) informe les personnes, enregistre les demandes et statue sur la reconnaissance du handicap en s’appuyant sur

CAP Emploi Paris, partenaire de la Mission Locale de Paris, accompagne les personnes ayant une RQTH en milieu ordinaire de travail dans leurs démarches d’insertion. Une charte de partenariat signée entre les deux organismes a objet de formaliser le partenariat entre la Mission Locale de Paris et Cap emploi Paris et précise la complémentarité et les modalités de mise en œuvre des offres de services respectives dans l’accompagnement des jeunes parisiens reconnus Travailleurs Handicapés en milieu ordinaire de travail.

  • Chargée de projet Santé : Mariam MAMAN

     

  • Conseiller référent Handicap : Stéphane MORETAU

  • Chargée de filière Emplois Adaptés : Natacha MALATRAS
AIDE AU DIAGNOSTIC
  • Le Département solidarités propose aux jeunes un bilan psychotechnique gratuit du lundi au vendredi. Mesdames Laurière et Rocheboz, psychologues, assurent toujours les tests et entretiens. Elles reçoivent les jeunes, après orientation de leurs conseillers, sur rendez-vous du lundi au vendredi.
    L’orientation se fait toujours au moyen d’une fiche de liaison (que vous trouverez en pièce-jointe). Elle est à remettre au jeune après avoir appelé le secrétariat du Département solidarités au : 01.40.19.22.11 ou 22.10.
MDPH
  • Demande à la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) – Cerfa




  • Document annexe à une demande relative au travail… (Fiche parcours pro)

  • Les points importants de ma demande MDPH








  • Comprendre et bien remplir le certificat médicale de la MDPH (Notice)
  • Pièces obligatoire à fournir pour toute(s) demande(s)
  • Comment est traité mon dossier (Présentation du circuit type d’une demande)
  • Notice voies de recours

  • Le site MDPH de Paris permet de télécharger les formulaires et de trouver tout type d’information sur le questionnement dur le handicap.
En cas de questions pour :
   -inscrire un dossier en EPIJ
   -savoir si le jeune a un dossier MDPH 
   -savoir quelles prestations ont été cochées / demandées
   -savoir quelles notifications a eu le jeune
   -connaître la procédure d’urgence pour évaluation

Les conseillers peuvent envoyer un mail si besoin à :
secretariat-orp@mdph.paris.fr
copie cecile.leca@mdph.paris.fr

LES ACTEURS DE L’INSERTION PROFESSIONNELLE DU PUBLIC PARISIEN EN SITUATION DE HANDICAP
Panorama du public jeune en situation de handicap

  • Cap emploi est un organisme de placement spécialisé. Cap emploi Paris exerce une mission de service public pour favoriser le recrutement, l’évolution professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Son expertise en matière de santé et handicap lui permet d’accompagner dans leur parcours d’insertion professionnelle, demandeurs d’emploi et salariés en situation de handicap en tenant compte des besoins de compensation et en s’appuyant sur l’ensemble des dispositifs existants de droits communs (formation, prescription des contrats aidés, PM-SMP) et spécifiques (aides et mesures Agefiph, Emploi accompagné). Chaque année, Cap emploi 75 accueille et accompagne plus de 3500 personnes dont 15% de jeunes. Cap emploi Paris accompagne les employeurs privés et publics dans leur réponse à l’obligation d’emploi notamment en proposant des actions d’information et de sensibilisation des équipes de travail sur le cadre légal, un appui au recrutement, la mise en place d’actions préalables aux recrutements et l’aide au maintien des salariés en risque d’inaptitude. Qui contacter ? (cf fiche de présentation détaillée en pièce-jointe)

  • 1. ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail)

    Les ESAT emploient des travailleurs handicapés, quelle que soit la nature de leur handicap, âgés d’au moins 20 ans.

    Ces structures accueillent des personnes dont le handicap ne leur permet pas toujours d’intégrer le Milieu Ordinaire. Les ESAT sont des structures qui proposent aux personnes en situation de handicap une activité professionnelle et un soutien médico-social et éducatif. Ces structures accueillent des personnes dont les capacités de travail ne permettent pas de travailler dans une entreprise ordinaire ou une entreprise adaptée.

    Statut et rémunération des travailleurs en ESAT

    L’orientation de la personne handicapée vers le milieu protégé est toujours décidée par la CDAPH qui fournit les coordonnées des structures existant dans le département.

    Bien que percevant une rémunération, un travailleur en ESAT a un statut d’usager d’établissement médico-social et non de salarié au sens du Code du travail. Il ne bénéficie pas d’un contrat de travail et ne peut donc pas être licencié.

    Le travailleur handicapé bénéficie d’une rémunération garantie, versée par l’ESAT, dont le montant est déterminé par référence au Smic. L’ESAT reçoit en contrepartie une “aide au poste” financée par l’État pour chaque personne handicapée accueillie.

    2. E.A. (Entreprise Adaptée)

    L’entreprise adaptée permet à un travailleur handicapé d’exercer une activité professionnelle dans des conditions adaptées à ses capacités. La spécificité de l’entreprise adaptée est d’employer au moins 55 % de travailleurs handicapés. Le travailleur handicapé a le statut de salarié et est soumis aux mêmes règles que les autres salariés.

    L’entreprise adaptée propose au travailleur handicapé :

    -un parcours d’accompagnement individualisé qui tient compte de ses besoins et capacités

    -et des activités de service ou de sous-traitance.

    L’accompagnement individualisé peut comprendre notamment une aide à la définition du projet professionnel, d’une formation professionnelle et une évaluation des compétences.

    Elle n’est pas une structure médico-sociale, à la différence des établissements et services d’aide par le travail (ESAT).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVENTIONS AGEFIPH

L’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées Dispositifs) finance des aides et actions spécifiques qui sont mobilisables selon le principe de complémentarité avec le droit commun – Le droit commun doit toujours être mobilisé prioritairement et l’AGEFIPH intervient pour compenser la situation de handicap lorsque le droit commun ne permet pas de répondre aux besoins particuliers d’une personne en situation de handicap.

L’AGEFIPH finance des Prestations d’Appuis Spécifiques par types de handicap pour définir un projet en adéquation avec le type de handicap, déterminer les compensations possibles, mettre en œuvre les compensations nécessaires pour l’accès à la formation professionnelle et à l’emploi en milieu ordinaire de travail.
L’AGEFIPH finance des prestataires spécialisés pour réaliser des PAS – Prestations d’Appuis Spécifiques :

Les PAS couvrent les différents types de handicap qui sont déclinés de la manière suivante :

Handicap Moteur
Handicap Mental
Handicap Psychique
Handicap Auditif
Handicap Visuel
Troubles Cognitifs
Et, spécificité pour l’IDF avec un prestataire pour l’Épilepsie

Avec différentes niveaux de prestations mobilisables en fonction des besoins et des étapes de parcours des usagers :

Prédiagnostic
Bilan complémentaire
Appui expert sur le projet professionnel
Appui expert à la réalisation du projet professionnel
Appui expert pour prévenir et/ou résoudre les situations de rupture.

 

Pour orienter sur une Prestation d’Appui Spécifique (PAS) AGEFIPH :

– le conseiller renseigne la fiche de prescription qui doit être impérativement signée par le bénéficiaire

– le prestataire par type de handicap fait un retour au conseiller via la fiche de restitution

– le prestataire peut utiliser la fiche de liaison en cas de besoin spécifique pour transmettre des informations au conseiller.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Prestations d’Appuis Spécifiques
    Coordonnées des prestataires 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PRESTATIONS SPECIFIQUES
  • 1. Prestations d’Appuis Spécifique (PAS) AGEFIPH
    Troubles Cognitifs dont autisme 

















  • 2. Prestations d’Appuis Spécifiques (PAS)
    Troubles auditifs


  • 3. Prestations d’Appuis Spécifiques (PAS)
    Troubles visuels
RESSOURCES HANDICAP FORMATION
  • Réunion de lancement en Ile-de-France

  • Avancez avec l’Agefiph

  • Fiche technique
PSOP
  • Prestation spécifique d’orientation professionnelle (PSOP)

Ateliers IAE et TH

Filière Emplois Adaptés : Des ateliers thématiques chaque mois sur l’IAE et l’emploi des publics en situation de handicap (milieu ordinaire).

Lire plus »